5 trucs pour prévenir le pire  sur vos murs de briques extérieurs

- Vérifier les joints de calfeutrant au pourtour des fenêtres et sur les allèges.

Avec les années, les joints de calfeutrant sèchent et fissurent causant ainsi une infiltration d'eau  entre la fenêtre et l'allège. Cela peut causer des dommages à long terme.

- Changer les larmiers des parapets de votre toit plat.

Ceux-ci étant souvent négligés, l'eau peut s'y infiltrer et causer la rupture des ancrages à long terme et ainsi créer un gonflement du mur de briques communément appelé (ventre de boeuf).

- Étanchéiser les renvois des gouttières.

Avec les années les renvois des gouttières deviennent moins étanches ce qui résulte souvent par un débordement lors de fortes pluies ou à la fonte des neiges. Le débordement d'eau s'infiltre dans le mur et avec le gel/dégel crée des lézardes sur le parement de briques.

- Allèges de béton micro fissurées

Les allèges de béton de plus de 20 ans se désagrègent avec les années. Après avoir subi plusieurs saisons, celles-ci fissurent ou micro fissurent lorsqu'il y a de fortes pluies ou à la fonte des neiges. Elles permettent donc à l'eau de passer au travers et de causer des dommages sur la brique puisque l'eau se loge directement sous l'allège. Les joints de mortiers se vident et les briques éclatent et fissurent.

- Les fers angles qui fléchissent

Les fers angles servent à supporter les briques au dessus des ouvertures telles que portes, fenêtres, garages etc. Avec les années, ceux-ci peuvent rouiller et fléchir ce qui cause un espacement entre la brique et le fer angle ou crée des lézardes. Cela peut engendrer des infiltrations d'eau et créer des problématiques sur la brique.

tous droits réservés à Briques & Cie